INTERVIEW : Greg Girard

Posté dans : Inspiration, Interview | 0

C’est au travers de son livre « Phantom Shanghai » que j’ai découvert Greg Girard. Son approche photographique m’a aussitôt inspiré, son regard est très aiguisé pour capturer les atmosphères et les transitions passé-présent. Son livre « Shanghai » est en tout point emblématique parce que l’on y découvre une ville en pleine mutation où le modernisme côtoie une profonde nostalgie. Il ne pouvait en être autrement ce livre devait figurer dans ma collection. Je vous invite à découvrir Greg Girard au travers de son interview et quelques photos représentatives.

P0040-Greg-Girard-3

 

P0040-Greg-Girard-2

 

Dis-moi une chose de toi que tu souhaites partager avec nous?

Tout ce que je peux dire c’est que je fais des images pour moi même, et je dois avouer que je souhaite aussi que mes images touchent les gens.

Quelles ont été tes sources d’inspiration à tes débuts en photographie?

Les premières photos que j’ai vu et présentées comme “photographies” étaient dans des magasines tels que “Popular Photography” ou “Modern Photography”. Il y a également une série de livres publiés par “Time Life”, en 1972, nommée “Life Library of Photography”. Je pense que ce qui m’a touché avec certaines photographies c’est combien une vue du monde peut être créé et transmise au travers d’une seule photographie. Il s’agissait essentiellement de sens de l’observation et des intentions de ce que vous mettiez en dehors ou dans le cadre.

P0040-Greg-Girard-5

 

Quel est ton secret pour garder ton énergie et ton inspiration au quotidien?

Les images que j’ai faite lorsque j’avais 18 ou 19 ans commencent seulement maintenant à attirer l’attention. J’ai maintenant 61 ans, mon propos est qu’il peut être très long d’avoir son travail reconnu, et donc vous devez être votre propre critique et probablement également votre propre fan, ce qui fait qu’in fine vous faites des photos pour vous.

Maintenant que tout est partageable, les gratifications, louanges (et rejets) s produisent presque instantanément. Néanmoins, à un certain niveau, vous devez vous appuyer sur votre propre jugement plutôt que de savoir si d’autres aiment votre travail. Bien entendu vous souhaitez toucher du monde, mais que vous soyez aimé ou pas, connu ou pas, vous devez trouver un moyen de continuer. Ce qui peut être difficile puisque le côté auto-promotionnel ou ambitieux de votre psyché n’a pas forcément quelque chose à voir avec le côté créatif. Je suis étonné quand les gens peuvent bien faire les deux. Quoi qu’il en soit, la réponse courte à la question est qu’il y a toujours des photos que je veux voir que je n’ai pas encore vues.

P0040-Greg-Girard-4

 

Est ce que tu suis les évolutions techniques en photographie? En d’autres termes, considères-tu la technique comme un pilier fondamental de la photographie?

Je pense que vous devez avoir une certaine maîtrise de votre métier. J’utilise toujours le film pour la plupart de mon travail (impressions pour galeries et livres) bien que l’année dernière j’ai fait ma première mission pour National Geographic en numérique (http://www.nationalgeographic.com/magazine/2016/08/dna-crispr-gene-editing-science-ethics/). Pour une mission qui exigeait de photographier l’activité humaine et animale dans des conditions de faible luminosité sans équipement d’éclairage, il ne faisait aucun doute que le numérique était le seul choix. Et même si j’aime utiliser le film, je ne pense pas être fétichiste, ça me donne simplement les résultats que j’attends (habituellement). Dans une certaine mesure, je suppose que je suis attaché à la connaissance du médium acquise au fil des années d’expérience, mais en même temps j’aime le fait que les caractéristiques d’un certain type de film sont inhérentes au matériau plutôt qu’issues d’une boîte à outils numérique. Peut-être que je travaille mieux avec des limitations. Les possibilités infinies me paralysent.

P0040-Greg-Girard-1

 

P0040-Greg-Girard-6

 

Es-tu intéressé par les technologies telles que la 360° et la VR? Et qu’en penses-tu?

La 360 est un sujet fascinant, mais je ne me suis pas encore aventuré dans le format standard animé. Je continue à dire que j’en ferais un jour.

P0040-Greg-Girard-8

 

P0040-Greg-Girard-7

 

Note de Panhobby:

Un grand merci à Greg pour son travail photographique et sa confiance dans la participation de cet article, une belle source d’inspiration! Je vous encourage a en découvrir d’avantage sur son site internet ainsi que sur son compte Instagram.

 

Vous pouvez accéder à une version Anglaise de cet article : Interview Greg Girard

 

Propos recueillis par Panhobby en Août 2017
Les images présentées dans cet article sont la propriété de © Greg Girard.
Elles sont reproduites ici avec son autorisation.
La version Française du texte est sous le © de Panhobby
Aucune réutilisation complète ou partielle n’est autorisée sans un accord écrit préalable.

Répondre