QUI SUIS-JE?

Je suis l’auteur et l’animateur principal du site, expert en technologies numériques, plus particulièrement dans le cadre de grands Systèmes d’Information d’entreprise, je pratique la photographie depuis plusieurs années ce qui m’a amené au fil de mes pérégrinations à expérimenter des techniques variées telles que la panoramique, le 360°, la 3D ou le Sténopé.

ME-Auteur-B-700px
Ma passion pour les voyages et les grands espaces m’a naturellement menée à la recherche de moyens de prolonger ces moments d’évasion au travers de différentes techniques de capture d’image. Résidant au cœur d’une grande métropole, les moments d’immersion dans de grands espaces ou en pleine nature sont toujours un moyen de se ressourcer et de se recentrer sur ses racines et sur soi même. J’ai très rapidement trouvé mon petit viseur 24×36 trop étriqué pour essayer de prolonger cette expérience, et décider d’ouvrir mon champ de vision photographique avec les images par assemblage (panoramique, 360°, mini-planète).

Je serais heureux de partager avec vous ces passions.

 

Pour me contacter : panhobby (at) photoplanet360 (dot) com

 

Mon parcours photographique en 4 dates

Par un concours de circonstance, c’est cette année là que je me suis investi un peu plus dans la photographie. C’est en visualisant des photos Noir & Blanc composées et développées par mon frère que mon intérêt a été stimulé. J’ai ainsi pu tester mes capacités en utilisant mon appareil de l’époque, un Canon AE-1. Son utilisation très simple tout en permettant d’accéder rapidement à tous les réglages en faisait un excellent matériel pour l’apprentissage des bases photographiques.

Un séjour à Londres armé de mon Canon AE-1 m’a également fait comprendre très concrètement le grand intérêt de la réunion de ces deux disciplines que sont la photographie et les voyages. La question reste posée: est-ce la photographie qui est le prétexte au voyage ou le contraire?

Les années ont passées, j’ai changé plusieurs fois d’appareils vers des configurations de plus en plus évoluées: Kodak Instamatic, Minolta 500 SI Super / utilisation avec Fujichrome Velvia, Minolta Dimage X (2 MP), Minolta Dynax 7D (6.1 MP) et actuellement Canon 5D mark ii (21 MP) et j’ai eu la chance de faire plusieurs voyages en Amérique, en Asie et en Europe, bien entendu toujours armé de mon appareil.

A l’affut de la moindre image à capturer, l’index en éveil.

Cette année 2002 a été pour moi une nouvelle découverte avec la photo panoramique. Après avoir étudié plusieurs sources d’information internet sur le sujet, j’ai décidé de passer de la théorie à la pratique. Mon tout premier montage pour éviter autant que possible la parallaxe entre les vues, était basé sur un simple plateau coulissant Manfrotto fixé sur un trépied. En plein hiver, c’est à l’occasion d’un événement à Paris de célébration de l’arrivée de l’Euro que j’ai pris ma première séquence. L’exercice n’a pas été des plus simples pour une première, nombreux passants, luminosité très contrastée de nuit et froid très intense. Finalement, je n’ai eu le temps que pour une seule séquence. Fort heureusement, le résultat me motiva à persister dans l’apprentissage de cette technique et j’ai ainsi continué à capturer des images panoramiques.

A-Propos-pano2002

Vous pouvez voir quelques unes de ces images dans ma galerie photos.

Encouragé par les résultats obtenus en 2002 avec mes premières images panoramiques et mon montage de fortune, j’ai décidé de réaliser une tête panoramique plus ambitieuse en utilisant des éléments standards du commerce avec un budget réduit. On y retrouve le plateau coulissant, une plaque et deux équerres métalliques qui assurent solidement le positionnement du point nodal autour de l’axe de rotation. Le tout finalisé avec de la peinture noire pour un aspect plus professionnel.

Ce montage ne permet pas l’inclinaison de l’appareil, et par conséquent se limite aux images panoramiques avec une seule bande, sans permettre la prise de vue de mosaïque.

A-Propos-tetepano2003

C’est lors d’un voyage au coeur des grands espaces de l’Ouest Américain que j’ai pu utiliser pleinement cette tête panoramique de ma création et ainsi capturer la magnificence et les dimensions grandioses de ces paysages. L’exercice n’est pas simple tant ces espaces sont démesurément grands, néanmoins il faut bien admettre que ce format panoramique est parfaitement approprié et permet une fois rentré chez soi de s’y croire encore.

A-Propos-pano2003

Au cours de mes voyages, j’ai continué à pratiquer la photographie panoramique en réalisant des centaines d’images, ce qui m’a permis de mieux maitriser et d’approfondir aussi bien ma perception de ce format, les aspects techniques que les aspects esthétiques.

Cette année, j’ai fait l’acquisition d’une petite caméra Gopro, petite par les dimensions mais grande par les opportunités qu’elle offre. Un des aspects qui me plait bien est les angles de vue très variés que l’on peut obtenir grâce au grand angle et aux nombreuses fixations.

Séduit par le grand angle de cette caméra, une focale très courte dont je ne dispose pas avec mon reflex, je me suis dit que cela pourrait me permettre d’explorer la création d’images à 360° (en réduisant le nombre de photos nécessaires pour couvrir le champ complet).

Ma première mini-planète faite avec une Gopro:

A-Propos-pano2014

Bien que la Gopro de 2014 capture des images avec une bonne finesse des détails et un bon respect des couleurs, je suis conscient de certain défaut tel que l’aberration chromatique (voir mon article sur la correction de ce défaut). Néanmoins, la taille de l’appareil et la rapidité avec laquelle on peut faire une prise de vue en 360° est tout à fait séduisante (voir le Guide de la panoramique).

 

Aujourd’hui : Exploration tout azimut

Aujourd’hui, je réalise toujours des photos panoramiques, principalement en utilisant un Canon 5D mark ii, soit en prise de vue à main levée, soit avec un trépied et une tête panoramique.

En fonction des circonstances, de l’usage et du résultat souhaité, j’utilise également d’autres équipements tels qu’iPhone, iPad ou Gopro (voir le Guide de la panoramique).

En complément, je continue mon exploration vers diverses techniques de capture d’images, avec comme objectif d’appréhender à la fois les aspects techniques et les aspects plus artistiques (panoramiques linéaires, les timelaps, les hyperlaps, le Sténopé, les images 3D, filé d’étoiles, voie lactée).