Pourquoi capturer ses images en 360?

Posté dans : 360 | 0

Bien que la démocratisation des caméras et des images à 360° progresse à grand pas, lorsque je sors ma caméra Ricoh Theta les observateurs sont tout de suite dans la surprise et dans l’interrogation. Passé les premiers instants d’incrédulité, les questions commencent à fuser : A quoi cela sert ? Pourquoi faire des photos à 360° ? Comment représenter ces images ? Dans cet article, je partage avec vous quelques arguments à la capture d’images à 360. Le sujet de la représentation sera traité dans un prochain article.

P0043-Titre-02-365px

 

POURQUOI CAPTURER SES IMAGES EN 360 ?

Dans la suite de l’article, nous parcourons les 5 principaux arguments pour faire des images à 360°. Cette liste n’est pas limitative. Les cas d’usage vont se multiplier au fur et à mesure que ces nouvelles techniques vont se démocratiser. Avant de parcourir les 5 aspects que j’ai retenu pour cet article, retenons que capturer des images en 360° ne veut pas nécessairement dire les visualiser en 360°. On le sait tous : « qui peut le plus, peut le moins », d’une certaine manière, une image 360° contient une infinité d’images au format standard, en fait, elle contient toutes les images standards que l’on pourrait capturer depuis un lieu donné.

 

A. SIMPLIFIER LES CHOIX LORS DE LA PRISE DE VUE

P0043-A-choix-vue

L’obtention d’une bonne image est souvent le résultat de la réunion de plusieurs paramètres : réglages techniques, lumière, direction d’observation, angle de vue, événement imprévu… Certains de ces paramètres tels que les réglages techniques sont sous le contrôle du photographe. Avec la capture à 360, toutes les directions étant capturées, ce paramètre n’intervient plus sur site, et pourra être fixé en post production. Tranquillement installé devant son ordinateur, le photographe 360 peut naviguer dans ses images 360 pour en extraire la ou les images de son choix au format standard. De cette manière, le cadrage est défini après la capture de l’image et non plus de manière définitive à la prise de vue.

 

B. REDUIRE LE NOMBRE DE CAMERAS

P0043-B-reduc-camera

Pour capturer une scène donnée, le nombre de caméras requis est réduit car chaque prise de vue en 360 permet d’extraire plusieurs angles de vue différents. Une caméra 360 pourra être positionnée avec profit sur une scène entre le spectacle et les spectateurs, ou encore sur un véhicule en mouvement à l’avant devant le conducteur.

Prenons l’exemple d’un ULM. En plaçant la caméra 360 à l’avant juste devant le pilote, on peut extraire plusieurs vues intéressantes : une vue de devant identique à ce que voit le pilote ; des vues de coté, une vue du dessous et également la vue sur le pilote lui-même.
Pour obtenir le même résultat sans utiliser de caméra 360, il faudrait une caméra par vue, ce qui augmente considérablement les coûts ainsi que la complexité de prise de vue (les réglages doivent être fixés au niveau de chaque caméra).

 

C. LE SPECTATEUR EST MAITRE DE CE QU’IL VOIT

P0043-C-spectateur-decide

La représentation à 360° est probablement la plus naturelle, elle permet au spectateur de choisir ce qu’il voit. Selon la technologie de restitution le choix de la direction observée se fait directement par l’orientation de sa tête avec un casque VR, ou via la souris par exemple avec une restitution à plat sur un écran d’ordinateur. Toutes les directions sont disponibles, c’est donc le spectateur qui choisir ce qu’il voit, il joue un rôle beaucoup plus moteur qu’avec la TV traditionnelle, passant d’un mode totalement passif à un mode plus actif.

 

D. LE SPECTATEUR ENTRE DANS L’IMAGE

P0043-D-Vue-immersive

En visualisant ses images 360 avec un casque de type VR, le spectateur se retrouve au cœur de l’image, son champ de vision est totalement pris par l’image. Ce niveau d’immersivité n’avait jamais été atteint jusqu’à aujourd’hui avec les technologies photographiques traditionnelles.

 

E. UNE REPRESENTATION ORIGINALE EN MINI-PLANÈTE

P0043-E-mini-planete

Les images 360 peuvent facilement être transformée en mini-planètes. De manière simplifiée, ce type de transformation s’apparente à la transformation inverse de celle utilisée pour représenter à plat la surface de la terre. La représentation obtenue permet de regrouper toutes les directions d’un lieu dans une seule image, ce qui est particulièrement bien adapté à certains sujets (ciel étoilé, bord de mer…). A titre d’exemple, voir ma galerie de mini-planètes de bord de mer.

CONCLUSION

Dans cet article, nous avons vu quelques unes des motivations pour capturer ses images en 360. Je ne prétend pas être exhaustif, il y a sans aucun doute de multiples cas d’usage spécifiques pour lesquels la 360 est très pertinente. Quoiqu’il en soit, nous ne sommes qu’au début de ce nouveau chapitre de la photographie et il reste énormément à découvrir, à définir, à créer dans ce domaine de l’image immersive. Restez connecté sur photoplanet360.fr pour suivre cette aventure.

Répondre