Virtuality 2017

Posté dans : Inspiration | 0

Virtuality, le premier salon de la réalité virtuelle (VR) en France s’est tenu fin février à Paris.

P0025-Titre-01-365px

INTRODUCTION

Virtuality, le premier salon entièrement dédié à la Réalité Virtuel en France, fondé par Olivier Godest, s’est tenu du 24 au 26 février 2017 à Paris. Ce salon a permis de mieux comprendre et appréhender la VR/VA, le tout dans un espace dédié à l’épanouissement artistique et culturel, le 104. Partons ensemble pour une petite visite guidée.

LE LIEU

Le salon se situe dans le 104 qui est un lieu de concentration artistique Parisien. A l’approche du site, une forte concentration de peintures murales sur les murs qui bordent les voies ferrées attirent mon regard de photographe. Les murales sont toutes très colorées et en format panoramique. Ni une ni deux, je saisie l’occasion d’expérimenter quelques photos panoramiques linéaires, j’évoquerai ce sujet dans un prochain article.

P0025-murale1

P0025-murale2060 P0025-murale2189

 

Dès l’entrée dans le gigantesque hall du bâtiment, je suis happé par une atmosphère très artistique et virevoltante, là une exposition photographique, içi des cours de danse, et oh sésame, plus loin, l’entrée du salon Virtual Paris.

LE SALON

Près d’une centaine d’entreprises ont répondu présents afin d’exposer leurs solutions, leurs compétences et démonstrations de VA/VR. Cette forte représentation pour ce marché naissant montre bien les grands espoirs qu’il y a pour ces technologies et semble également démontrer que ce n’est plus un effet de mode mais bien un engouement pérenne. Néanmoins, il va falloir encore quelques années pour que ces technologies soient à la fois très abouties et économiquement accessibles au plus grand nombre.

Les acteurs Français de ce marché sont-ils à l’image des entreprises présentes au salon ? J’ai pu noter une domination des créateurs de contenu et une présence limitée des constructeurs et acteurs technologiques, telles que les constructeurs de Caméra.

Les stands n’ont rien d’ostentatoires, les choses se passent dans l’espace virtuel que l’on a la chance de découvrir en enfilant un casque VR après avoir patiemment attendu son tour.

Le grand public a également répondu présent, il y a beaucoup de monde, une foule dense se pressait autour des attractions les plus emblématiques du salon, notamment le fameux Hypersuit. Ce simulateur d’expérience extrême, présenté pour la première fois à Las Vegas au CES 2017, aura fortement attiré l’attention.

 

P0025-hypersuit P0025-excalibur

A chaque fois, l’expérience est très individuelle et personnelle, à l’exception notable du Tumulte, un écran sur 360° qui permet de vivre une expérience à plusieurs et ainsi plus facile à partager. Je n’ai malheureusement pas pu y rentrer en raison de l’affluence, néanmoins cette représentation circulaire me fait penser par bien des aspects aux premières installations de Panoramas géants. Pour ceux qui ne la connaitrait pas, je conseille de visiter le Panorama XXL (voir la description de ma dernière visite du site), une installation géante pour littéralement « rentrer » dans un panorama géant.

En marge des exposants, deux salles de conférences accueillaient un auditoire de près de 500 personnes pour assister à des conférences très variées sur le sujet central de la VA/VR. Le choix était large puisque plus de 80 de conférences étaient au programme de ces 3 jours. J’ai pu assister avec intérêt à quelques-unes d’entre elles.

CONCLUSION

En sortant de ce salon, une petite déception j’aurais voulu y rester plus longtemps et profiter pleinement des multiples expériences de VR présentées. La VR est une expérience personnelle qui devrait néanmoins pouvoir être partagée à plusieurs pour qu’elle prenne tout son essor, c’est là un de ses défis à relever.
Le salon Virtuality aura néanmoins plus que parfaitement joué son rôle. Les nombreuses entreprises présentes, les conférences très intéressantes et le large public au rendez-vous démontrent sans conteste à la fois l’intérêt pour ces technologies et la pertinence d’un salon tel que Virtuality.
Un grand merci aux organisateurs pour cette belle initiative et vivement la prochaine édition pour découvrir de nouvelles et belles innovations.

 

Répondre