Restaurer des photos anciennes numérisées

Posté dans : Inspiration, Technique | 0

Après avoir numérisé des plaques de photos anciennes en utilisant des techniques d’assemblage panoramique, voici le moment de restaurer ces images.

P0011-Titre-01-365px

INTRODUCTION

Afin de conserver en format numérique des photos anciennes, je me suis lancé dans l’exercice de scanner de vieux supports . L’exercice m’a rapidement montré que les images obtenues directement en sortie de numérisation comportent de nombreuses traces d’usures du temps. Les plus fréquentes sont les poussières qui constellent l’image et qui sont particulièrement visibles dans les zones sombres. Généralement, moins fréquentes mais tout aussi génantes sont les rayures sur le support d’origine. Dans cet article, je vais vous montrer deux outils très simples d’utilisation qui apportent une réponse efficace au nettoyage des poussières et des rayures sur ces images.

LES POUSSIERES

Avec le temps, les poussières de taille plus ou moins importantes vont se déposer sur le support de la photo. Sur les plaques que j’ai numérisé récemment, les petites poussières étaient présentes en très grande quantité. Certains diront que cela fait partie de l’objet ancien, ce qui est plus ou moins valide, plutôt moins selon moi lorsque cela distrait le spectateur et l’éloigne de l’appréciation complète de l’oeuvre.

p0011-poussieres-rayures

Les outils typiques pour gommer localement un écart de contraste sont de type “duplication”, ils font une recopie très locale d’une zone de l’image à une autre. Pour ma part, j’utilise la fonction de “Retouche des tons directs” de Lightroom. Dans la version que j’ai utilisé (Version 4) les zones de retouche ne peuvent être que circulaires. Les versions plus récentes permettent des zones de retouche non circulaires.

p0011-correction-defauts1

LES RAYURES

Sur les supports physiques, un autre type de dégradation très classique sont les rayures. Elles se manifestent souvent par une trace rectiligne blanche.

p0011-rayures1

Pour ce type de correction, j’apprécie particulièrement les fonctions de suppression du logiciel Snapheal de Macphun. Il offre de nombreuses fonctions de sélection, de taille de pinceaux et le choix de la méthode de suppression. Les résultats sont souvent assez bluffants. Pour la suppression d’une rayure, le résultat obtenu est généralement très satisfaisant. Parfois, en fonction du contenu de l’image, il peut être nécessaire d’appliquer plusieurs fois une duplication locale.

FINALISATION : REDUCTION BRUIT ET CONTRASTE

Les dernières opérations à appliquer pour finaliser l’image sont tout à fait classiques, on y retrouve notamment la réduction du bruit ainsi que le réglage de la luminosité et du contraste.

Dans l’exemple ci-dessous est représenté la photo originale et la photo après application des corrections (suppression des défauts, réduction du bruit et augmentation du contraste) :

p0011-avant-apres1

CONCLUSION

Dans cet article, nous avons vu comment utiliser des outils standard et simple d’usage pour améliorer grandement les images issues de la numérisation de photos anciennes.

Répondre