Résolution 360 pour utilisation en format standard

Posté dans : 360 | 0

La résolution de votre caméra 360 est-elle importante ? Surement oui même si ce n’est pas le seul paramètre à prendre en compte. Et quel est le niveau de résolution des caméras 360 actuelles pour obtenir des images recadrées en format standard. Dans cet article, je vais répondre à ces questions avec des exemples concrets.

P0101-Titre-01-365px

QUESTION DE RESOLUTION

Quelle est la principale caractéristique d’une caméra numérique? Si vous posez cette question autour de vous, dans la grande majorité des cas, vous obtiendrez la réponse : la résolution, le nombre de pixels. Même si les plus avertis signaleront également l’importance d’autres caractéristiques telles que la gestion des contrastes, de la couleur ou encore la sensibilité en basse lumière, il n’en demeure pas moins vrai que la résolution est un élément clé dans la restitution des détails. Si la résolution est faible au regard de la taille de représentation de l’image, elle apparaitra floue et peu piquée. Et si la résolution est élevée, vous serez davantage susceptible de reproduire les détails de la scène photographiée.

Tout ceci reste logiquement applicable aux images à 360 degrés. On le comprendra aisément, comme toutes les directions sont capturées sans préjuger des portions de l’image qui pourraient être les plus intéressantes, les caméras 360 requièrent une résolution très élevée pour se comparer aux caméras standards à angle de champs plus réduit.

Mon propos n’est pas ici de se lancer dans une analyse théorique de la résolution réellement nécessaire, puisque cela dépend de nombreux facteurs et tout particulièrement de l’usage de chacun. Aussi, je vais me concentrer sur la comparaison visuelle de plusieurs images capturées alternativement avec une caméra d’action 4K et avec une caméra 360 grand public (de l’ordre de 6K), puis recadrées en format usuel à différentes résolutions.

Ceci permettra de simuler l’application d’un zoom (avec des focales équivalentes entre 28mm et 100mm). Rappelons aussi qu’il s’agit là d’un cas d’usage des caméras 360, en effet la capture dans toutes les directions associée à une résolution élevée, permettra à terme de naviguer dans un lieu – à posteriori de la capture – dans toutes les directions et de se rapprocher visuellement de points d’intérêt.

Prenons un premier exemple d’une photo d’église. La bande du haut contient les images issues de la capture 4K avec des recadrages successifs pour simuler la focale indiquée. La bande du bas contient les images issues de la caméra 360.

P0101-sample1-focal-28-200

Pour ce deuxième exemple, j’ai choisi cet échafaudage assez impressionnant, qui permet de distinguer le rendu des détails. A l’identique de l’exemple précédent, bande du haut pour caméra 4K et bande du bas pour la caméra 360.

P0101-sample3-focal-28-200

Dans la suite voici plusieurs comparaisons d’images, avec différents angles de champ, qui permettent d’illustrer visuellement l’effet de la résolution sur les images à 360 degrés. Dans tous les cas, l’image de gauche est issue de la caméra 4K et l’image de droite de la caméra 360.

Focale équivalente 28mm :

P0101-sample1-28mm

Focale équivalente 75mm :

P0101-sample4-75mm

Focale équivalente 100mm :

P0101-sample5-100mm

Focale équivalente 200m :

P0101-sample7-200mm

P0101-sample1-200mm

POUR CONCLURE

En effet, j’entends souvent dire que la résolution des caméras 360 actuelles est suffisante et qu’il n’est nullement nécessaire de l’améliorer. Examiner un peu les conséquences qu’aurait cette augmentation de résolution. Au delà même de la qualité des images, cela se traduirait par des fichiers plus volumineux et par conséquent requérant des espaces de stockage plus important ainsi que des capacités supérieures de traitement pour ne pas réduire l’ergonomie de la manipulation de ces médias par les utilisateurs.

En revanche, cela apporte la possibilité d’exploiter vraiment la nouvelle dimension apportée par la perception à 360. Pour une utilisation en recadrage, on pourra non seulement appliquer des mouvements de caméra mais surtout également des variations de focale/zoom.

A l’extrême, nous pourrions penser qu’une image 360 avec une résolution très élevée serait la capture instantanée complète d’un instant de vie. On aurait ainsi la possibilité d’y retrouver tous les détails, y compris ceux que l’on n’aurait pas vus au moment de la prise de vue.

Je pense que cette grande liberté de mouvement de caméra et de variation de focale apporte un réel plus. Il ne fait guère de doute que cette augmentation de la résolution est inscrite dans l’avenir des cameras 360. D’ailleurs, c’est ce que nous avons observés pour les caméras traditionnelles, la résolution a été croissante (on a d’ailleurs parlé de course aux pixels) pour ensuite se stabiliser relativement à un niveau compatible avec la résolution de notre vue. Ce stade n’est pas encore atteint en 360 et gageons que cela s’améliorera progressivement au fil des années.

 

NOTES:

  1. Comme le propos de l’article n’est pas de comparer des marques de caméra, j’ai décidé volontairement de ne pas citer les caméras utilisées dans les exemples.
  2. Même si le paramètre technique étudié ici est la résolution de la caméra, j’ai choisi d’exprimer les niveaux de recadrage en focale équivalente, ce qui doit être explicite pour les amateurs de photographie, plutôt que le nombre de pixels.

Répondre